Classement



Afin de rendre accessible à tous les documents versés, donnés ou déposés, le personnel des Archives départementales effectue un travail long et minutieux de classement de ces documents. Cette facette méconnue des activités de l’archiviste est pourtant essentielle puisqu’elle permet d’élaborer des instruments de recherche qui constituent la seule clé d’accès aux documents conservés.



L’opération de classement est aussi bien intellectuelle que matérielle et obéit à des normes de description internationales. Elle consiste à identifier, trier, éliminer et mettre en ordre les documents d’archives à l’intérieur des dossiers, et des dossiers à l’intérieur d’un fonds. L’archiviste doit veiller à ne surtout pas mélanger les documents de provenances différentes sous prétexte que leurs thèmes sont similaires : c’est le principe du respect des fonds qui est fondamental pour l’archiviste. Enfin, ce travail permet d’appliquer les textes relatifs aux restrictions de communication qui protègent, selon des délais légaux de communicabilité, certains renseignements confidentiels.


Le classement aboutit à la cotation des articles selon un cadre de classement validé par la direction des Archives de France et à la rédaction d’un instrument de recherche. Cet instrument de recherche consultable en salle de lecture, sous forme papier, et sur le site des Archives départementales de la Drôme, sous forme électronique, permet au lecteur de retrouver les documents d’archives susceptibles de l’intéresser. L’instrument de recherche constitue ainsi le lien indispensable entre les archives et les chercheurs.