Actualités

MISE EN LIGNE des recensements de la population de la Drôme de 1790 à 1911.

Après les registres matricules mis en ligne en juin 2014, les Archives départementales poursuivent l’accès dématérialisé aux documents avec les recensements de la population de la Drôme de 1790 à 1911.

Source précieuse pour les drômois en recherche de leur histoire, les recensements de population du département de la Drôme sont aujourd’hui numérisés et accessibles en ligne.

5700 cahiers numérisés soit 184 000 pages concernant 382 communes.

Le recensement est une opération qui consiste à faire le dénombrement d’une population. S’il a pu paraître évident en période de conflit de connaître le nombre d’hommes en âge de combattre ou le nombre de foyers fiscaux, le fait d’établir une liste complète des habitants quels que soient leur âge, leur situation ou leur sexe, est une préoccupation à la fois récente et limitée dans le temps.

A partir de 1836, commence une belle série de documents tenus selon un modèle national et qui se poursuit, hors période de guerre, dressés en mairie tous les cinq ans jusqu’en 1946. Après la Seconde guerre mondiale, la périodicité devient plus aléatoire, et aujourd’hui, l’INSEE (Institut national des statistiques et des études économiques), conformément à la loi sur l’informatique et les libertés, détruit les bulletins individuels après en avoir tiré des statistiques anonymes.

Afin de respecter les recommandations de la Commission nationale de l'informatique et des libertés, les données personnelles de moins de 100 ans ne sont pas en ligne. Sont consultables en ligne les listes nominatives jusqu'au recensement de 1911 ; tandis que les années suivantes de 1921 à 1936 sont visibles en salle de lecture.

Que trouve-t-on dans les recensements ?

Dans les listes nominatives qui se présentent sous la forme de cahiers grand format, les foyers sont répertoriés par communes avec indication des noms, prénoms, situation familiale, et, selon les années, âge, lieu de naissance, nationalité, profession, religion ou éventuellement une infirmité constatée. Les étrangers font l’objet d’un recensement spécifique en 1886 et 1891. Ces documents offrent ainsi aux généalogistes une solution pour reconstituer les fratries, repérer descendants ou ascendants, voire, selon les années, découvrir le lieu de naissance d’un individu à partir de son lieu de résidence.

 

Atttention : pour les communes d'Aix-en-Diois à Chastel-Arnaud, certaines images ne sont pas disponibles en ligne pour le moment.

Pour accéder directement au formulaire de recherche, cliquez ici.

 

Le nouvel inventaire des sous-séries 4M et 2R est disponible en salle de lecture

La sous-série 4 M est majoritairement constituée de dossiers des bureaux de la préfecture traitant des affaires de police pour la période de 1791 à 1942.

Ce fonds est organisé en trois grandes parties : questions générales (instructions, personnel, rapports de police et de gendarmerie) (4 M 1-474), police administrative (4 M 1200-1874, 804-819), sûreté générale et police judiciaire (4 M 475-803, 820).

Le fonds totalise 1479 articles pour un métrage de 46,40 mètres linéaires.

 

La sous-série 2 R est constituée de dossiers des bureaux de la préfecture traitant de l’organisation de l’armée pour la période de 1784 à 1935. Il s’agit de dossiers relatifs à la vie de l’institution militaire.

Cette sous-série est organisée en trois parties : la première rassemble des éléments généraux sur l’organisation de l’armée (2R 1-241), la deuxième regroupe des dossiers sur les infrastructures et l’organisation matérielle (2R 242-398) et la troisième partie concerne le personnel militaire (2R 399-509).

Ce fonds totalise 509 articles et le métrage conservé est de 21,06 ml.

Un nouvel instrument de recherche disponible en salle de lecture

Pendant plus de quarante ans les Archives départementales ont collecté des fonds d'entreprises liquidées et des fonds de syndics de faillite auprès de trois syndics de faillite du département (études Madonna, Bernard et Champion), cotés en série J.
Suite à un long travail d'identification et de tri, un inventaire est à présent à votre disposition en salle de lecture. Il répertorie 51 fonds et près de 1800 entreprises. Trois index permettent une recherche par nom d'entreprise, par commune et par nomenclature professionnelle des entreprises d'après les codes N.A.F. (nomenclature d'activités française) de l'INSEE.
Les fonds versés par les syndics sont constitués de deux ensembles différents : d'une part les dossiers de la liquidation ou de l'administration provisoire, d'autre part les documents provenant de l'entreprise concernée et utilisés par le syndic afin d'effectuer la liquidation économique. Aussi ces dossiers ne sont en aucun cas des fonds d'entreprises constitués, même s'ils intègrent des pièces provenant des entreprises dont le syndic a la charge. Ils peuvent contenir de rares documents sur le personnel."

Les sources de l'histoire de la Première Guerre mondiale dans la Drôme : guide de recherche

Ce guide recense les sources d'archives disponibles pour les historiens qui souhaitent travailler sur l'histoire de la Première Guerre mondiale dans notre département.
Une première version est désormais accessible en ligne : cliquez ici.