LA LIBERATION DE LA DRÔME

La vie sous le régime de Vichy

La débâcle de mai-juin 1940 a séparé les familles en jetant des milliers de réfugiés sur les routes. Les conditions très rudes de l’occupation entraînent rapidement des restrictions puis le rationnement de l’ensemble des produits de consommation. Le système des tickets rythme dès lors la vie des Français. Le marché noir se développe .

Le 10 juillet 1940, à Vichy, les parlementaires français accordent les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain, considéré à l’époque comme le héros de Verdun, et le seul par conséquent à pouvoir redresser la France. Se met alors en place le régime de Vichy.

C’est un régime autoritaire, réactionnaire, d’exclusion et de collaboration. Un vrai culte de la personnalité est instauré, servi par la propagande officielle. "Travail, famille et patrie" sont les valeurs mises en avant, en réaction à celles de la Troisième République, jugée responsable de la défaite. Antisémitisme, xénophobie, antibolchévisme et antiparlementarisme sont de rigueur.

Revue « 7 jours » du 16/08/1942, CP 362
Revue « 7 jours » du 31/ 01/1943, CP 362
Le Petit Dauphinois du 11 juillet 1940, CP 297
Le Petit Dauphinois du 8 juillet 1940, CP 297
revue « Travail famille patrie » d’avril 1942, CP 225
Le Légionnaire de novembre 1942, CP 224
Le Légionnaire d'octobre 1942, CP 224
Affiche
Affiche du comité de la propagande française
Affiche